You are inside a passionate computer engineer's lab...
Proceed at your own risk...

Look for something inside my Lab...

The trick to the Graceful Exit

There's a trick to the Graceful Exit.
It begins with the vision to recognize when a job, a life stage, a relationship is over -- and to let go.
It means leaving what's over without denying its validity or its past importance in our lives.
It involves a sense of future, a belief that every exit line is an entry, that we are moving on, rather than out.
The trick of retiring well may be the trick of living well.
It's hard to recognize that life isn't a holding action, but a process.
It's hard to learn that we don't leave the best parts of ourselves behind, back in the dugout or the office.
We own what we learned back there.
The experiences and the growth are grafted onto our lives.
And when we exit, we can take ourselves along -- quite gracefully...

Grand Corps Malade - Mental

S'il y a bien une idée qui rassemble, une pensée qu'est pas toute neuve
C'est que quel que soit ton parcours, tu rencontres de belles épreuves.

La vie c'est Mister Hyde, pas seulement Docteur Jekyll.
J'ai vu le film depuis longtemps, la vie n'est pas un long fleuve tranquille.

T'as qu'à voir les réactions d'un nouveau né à l'hôpital
S'il chiale si fort c'est qu'il comprend que souvent la vie va lui faire mal.

Y'a des rires, y'a des pleurs, y'a des bas, y'a des hauts.
Y'a des soleils et des orages et je te parle pas que de météo.

On vit dans un labyrinthe et y a des pièges à chaque virage
A nous de les esquiver et de pas calculer les mirages.

Mais le destin est un farceur, on peut tomber à chaque instant
Pour l'affronter, faut du cœur, et un mental de résistant.

J'ai des cicatrices plein la peau, et quelques unes dans mes souvenirs
Y'a des rescapés partout, j'suis un exemple, ça va sans dire
Ca doit se sentir, faut pas se mentir, la vie c'est .aussi la guérison
Après la foudre, prends toi en main et redessine ton horizon.

Y'a des tempêtes sans visage où on doit se battre contre le pire
Personne n'y échappe Rouda c'est pas toi qui vas me contredire
C'est l'ultime épreuve où tu affrontes la pire souffrance morale
Quand la peine rejoint l’impuissance pour la plus triste des chorales.

J'ai vu des drames à cœur ouvert j'ai vu des gens qui s'accrochent
Ce qui est bien avec le drame, c'est que tu le partages avec tes proches
Pour les miens il est peut-être l'heure de m'arrêter un court instant
Pour les remercier d'avoir du cœur et un mental de résistant.

La vie est aussi perverse, ce que tu désires elle l’a caché
Elle te le donnera pas tout cuit. il va falloir aller le chercher.

Du coup ce qu'on a, on le mérite, au hasard on a rien piqué
Et si t'as pas compris, va voir mes potes ils vont t'expliquer.

Jacky, tu m'as dit que l'ascenseur social était bloqué
Toi t'es allé chez Otis et le réparateur tu l'as braqué
Sans craquer, sans rémission, t'as affronté de vraies missions
Tu m'as montré qu'avoir du mental. c'est aussi avoir de l'ambition.

Y'a pas de chemin facile, Brahim t'as rien demandé à personne
T’as tout construit de tes mains et y'a pas que moi que tu impressionnes.

Toi Sami t'es notre moteur parce que tu sais depuis longtemps
Que pour que ca chémar il faut du cœur et un mental de résistant.

Je crois qu'on a tous une bonne étoile sauf que des fois elle est bien, planquée
Certaines même plus que d'autres, il faut aller les débusquer.

Parfois ça prend du temps quand tu fais trois fois le tour du ciel
Mais si tu cherches c'est que tu avances, à mon avis c'est l'essentiel.

Je fais partie de ceux qui pensent qu'y a pas de barrière infranchissable
Il faut y croire un peu, y'a bien des fleurs qui poussent dans le sable
Et' c’est quand tu te bats qu'il y a de belles victoires que tu peux arracher
Comme se relever avec une moelle épinière en papier mâché.

Je n'apprends rien à personne, tu es vivant tu sais ce que c'est.
Vivre c'est accepter la douleur, les échecs et les décès
Mais c'est aussi plein de bonheur, on va le trouver en insistant.
Et pour ça, faut du cœur et un mental de résistant.

Idir, La pluie

Tant de pluie tout à coup sur nos fronts, sur nos champs, nos maisons.
Un déluge, ici l'orage en cette saison, quelle en est la raison?
Est-ce pour noyer tous nos parjures? ou laver nos blessures?
Est-ce pour des moissons, des terreaux plus fertils?
Est-ce pour les détruire?

Pourquoi cette pluie? Pourquoi? Est-ce un message, est-ce un cri du ciel?
J'ai froid mon pays, j'ai froid. As-tu perdu les rayons de ton soleil?
Pourquoi cette pluie? Pourquoi? Est-ce un bienfait? Est-ce pour nous punir?
J'ai froid mon pays, j'ai froid. Faut-il le feter ou bien le maudir?

J'ai cherché dans le livre qui sait, au creu de ses versets.
J'y ai lu: "Cherche les réponses à ta question. Cherche le trait d'union".
Une mendiante sur mon chemin, que fais-tu dans la rue?
Mes fils et mon mari sont partis un matin, aucun n'est revenu...

Pourquoi cette pluie? Pourquoi? Cette eau, ces nuages qui nous étonnent?
Elle dit cette pluie:
"Tu vois, ce sont des pleurs pour les yeux des Hommes.
C'est pour vous donner des larmes, depuis trop longtemps elles ont séché.
Les Hommes n'oublient pas les armes quand ils ne savent plus pleurer..."

Coule pluie, coule sur nos fronts...